Recherche
Sign In

5 conseils pour survivre aux ascensions

La santé mentale, une bonne posture, un développement confortable et l'allègement de certaines zones de votre vélo peuvent être essentiels pour réussir les pentes.

 

Les pentes sont à la mode, et le plus raide sera le mieux. Cette tendance à gravir des pentes infernales a été beaucoup observée dans les défis cyclistes de ces derniers temps. Les ascensions sont devenues une partie essentielle du cyclisme, alors aujourd'hui nos 5 astuces pour y faire face avec plus d'amour que de haine:

  1. Et OUI, votre poids COMPTE. Plus vous êtes léger, plus vite vous grimperez
  2. Croyez-vous que vous êtes le maître. Le rôle clé de votre esprit
  3. Utilisez un développement confortable. Ne restez pas coincé
  4. Restez assis la plupart du temps
  5. Allégez votre vélo. Réduit le poids des pièces mobiles

1. Et OUI, votre poids COMPTE. Plus vous êtes léger, plus vite vous grimperez

La force de gravité avec laquelle nous luttons lors de l'ascension d'un col est affectée par deux facteurs: l'inclinaison et le poids. Plus nous devons bouger de manière raide et lourde, plus nous aurons à faire de force («prendre un cours de physique»).

2. Croyez-vous que vous êtes le maître. Le rôle clé de votre esprit

La force mentale est aussi importante ou plus importante que la forme physique. Vous devez être mentalement pour donner le maximum de vous-même et endurer les énormes souffrances causées par ces pentes infernales. Une attitude positive et une immense volonté vous mèneront à atteindre votre objectif.

N'oubliez pas que la force mentale n'est pas un cadeau et qu'elle n'est pas héréditaire, elle se développe comme toute autre compétence dans la vie.

3. Utilisez un développement confortable. Ne restez pas coincé

Si nous abusons d'un rythme trop élevé, la seule chose que nous obtiendrons est de porter une position la plus inconfortable sur le vélo, en plus de grimper asphyxié, avec le pouls dans les nuages et de respirer comme un poisson hors de l'eau.

Notre conseil est que vous essayez de trouver un bon rythme dans vos limites personnelles et que vous maintenez une position confortable sur votre vélo. Bref, ne croyez pas que vous êtes Miguel Induráin lors de votre première ascension.

4. Restez assis la plupart du temps 

Lorsque nous nous levons, nous engageons plus de muscles, donc nous obtenons plus de puissance mais pour moins de temps. Si la montée est longue, nous vous conseillons de garder vos fesses collées à la selle la plupart du temps pour garder vos muscles aussi «frais» que possible, et de ne vous lever que rapidement pour détendre les muscles.

5. Allégez votre vélo. Réduit le poids des pièces mobiles

Les roues sont l'élément qui influence le plus à la fois les performances et le poids de votre vélo. Si vous avez un budget, un bon investissement est de changer les pneus de votre "mince" (on le sait, ce jargon cycliste sonne presque aussi cool que Paris Hilton). Investir dans de bons pneus, c'est gagner en confort, vitesse et sécurité. Vous pouvez également réduire le poids du guidon, des pédales, de la selle ou du cadre, bien que cela dépende de votre «poche».

Si vous aimez les itinéraires aux pentes diaboliques et que vous souhaitez broder votre marque Strava, nous vous proposons deux défis: Sa Calobra-Majorque et El Teide-Tenerife. N'oubliez pas que vous pouvez organiser toutes vos escapades à vélo via notre site Internet.

Prev Post
5 lieux magiques à Gran Canaria
Next Post
5 conseils pour faire du vélo plus vite

Add Comment

Your email is safe with us.

This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.